Le Moniteur des pharmacies n° 3262 du 02/03/2019
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Notre enquête sur les expérimentations « article 51 » que permet la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 (voir pp. 14 à 16) le démontre : de plus en plus de pharmaciens hospitaliers expriment le besoin de travailler main dans la main avec les officinaux. Et, avec eux, mobilisent l’énergie nécessaire au développement de projets qui créent les conditions d’une plus grande coopération entre la ville et l’hôpital. Ceux-là ont compris les errances et les hésitations, les approximations et les pertes de temps. Ce lien, ils le veulent et l’avenir leur donnera raison. Le présent leur donne déjà raison. Ainsi, au Royaume-Uni, une étude menée sur 211 patients (âge moyen 68,8 ans et 12,5 médicaments pris) a démontré le bénéfice – et le mot est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Un paiement au fil de l’eau (à l’acte) sera-t-il suffisant pour vous donner envie de faire des entretiens et des bilans de médication ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK