Le Moniteur des pharmacies n° 3262 du 02/03/2019
 

Temps Forts

Ouverture


L’Académie nationale de médecine met solennellement en garde «   les autorités de santé, les populations des zones de transmission du paludisme, les voyageurs séjournant dans ces pays, face aux recommandations scientifiquement incertaines et irresponsables pour l’utilisation de cette phytothérapie, dangereuse pour l’avenir de la lutte antipaludique   ». Contrairement aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, certaines personnalités prônent en effet l’utilisation d’une tisane d’artemisia seule, sans association à un autre antipaludique d’action plus prolongée. Outre les réserves soulevées par le mode de préparation de la tisane et sa réelle efficacité, une telle monothérapie favorise l’émergence de souches résistantes de Plasmodium falciparum.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous régulièrement des tire-lait ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK