Le Moniteur des pharmacies n° 3262 du 02/03/2019
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 


La photosensibilisation liée aux thérapies ciblées anticancéreuses est déjà connue mais encore mal documentée. Des chercheurs américains ont pu quantifier ce risque après avoir effectué une revue systématique de la littérature et une méta-analyse des essais cliniques évaluant différentes thérapies ciblées en monothérapie dans la prise en charge des cancers, pour, au final, inclure 2 938 patients. Selon les résultats publiés dans le JAAD, le journal de l’American Academy of Dermatology, une photosensibilité n’a été rapportée qu’avec le vandétanib (Caprelsa), le vémurafénib (Zelboraf) et le nivolumab (Opdivo, à usage hospitalier), avec une incidence globale de 21,5 %. Une incidence à 53,1 %, la plus élevée, a été obtenue avec le vémurafénib dans un essai de phase II sur le mélanome. En prévention ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK