Le Moniteur des pharmacies n° 3262 du 02/03/2019
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 


Le déremboursement total des médicaments anti-Alzheimer (donépézil, mémantine, galantamine et rivastigmine) en août dernier pèse lourd dans le portefeuille des patients : selon l’association France Alzheimer et maladies apparentées, qui a interrogé 2 547 personnes (84 patients et 2 463 aidants) à l’automne 2018, 20 % des patients ont arrêté leur traitement médicamenteux devenu trop coûteux, quand 10 % songent à l’arrêter prochainement. Cependant, les répercussions ne sont pas qu’économiques. Le même sondage démontre que l’arrêt brutal des traitements est à l’origine d’une aggravation précipitée des troubles pour 52 % des personnes interrogées, ainsi que de la rupture du lien thérapeutique entre le patient et son médecin pour 38 % des patients (7 % des patients envisagent de ne plus consulter leur médecin). Le service médical rendu des médicaments anti-Alzheimer n’était peut-être pas si insuffisant, au vu ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK