Le Moniteur des pharmacies n° 3262 du 02/03/2019
 

Temps Forts

Ouverture


Le projet de texte fixant les conditions de mise en œuvre de la généralisation de la vaccination antigrippale à l’officine génère des mécontentements. Le principal sujet de crispation est le nombre d’heures consacrées à la formation des pharmaciens. Il passerait d’un format de 7 heures, proposé lors de l’expérimentation dans les régions pilotes, à 6 heures à partir de 2019. De l’accueil des patients à la réalisation de l’acte vaccinal, pour l’Union nationale des organismes de formation des professions de santé (Unoformation) et l’UTIP association, «   cette nouvelle proposition de formation ne permet de gagner ni en valeur ni en efficacité   ». De plus, le format retenu pourrait remettre en cause ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue



Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK