Le Moniteur des pharmacies n° 3262 du 02/03/2019
 

ARTICLE 51 DE LA LFSS 2018

Temps Forts

Enjeux

PAR MAGALI CLAUSENER  

L’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 permet d’expérimenter des innovations dans l’organisation des parcours de soins. Si les démarches ne sont pas simples, des URPS Pharmaciens n’hésitent pas à porter des projets ou en être partenaires.

Vous n’avez certainement jamais entendu parler des expérimentations liées à l’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018. Peut-on vous en vouloir, tant le terme est rébarbatif et la LFSS pour 2018 déjà lointaine ? Pourtant, cet article 51 constitue une avancée non négligeable. En effet, il permet aux différents acteurs du système de santé de proposer des expérimentations novatrices, tant sur le plan national que sur le plan local ou régional. L’objectif ? Mettre en œuvre «   des organisations innovantes faisant appel à des modes de financement et d’organisation inédits permettant de décloisonner le système de santé français et d’inciter à la coopération entre les acteurs  », explique le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK