Le Moniteur des pharmacies n° 3261 du 21/02/2019
 

FISCALITÉ

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Le crédit d’impôt pour le rachat d’entreprise par les salariés est simplifié et temporairement assoupli par la loi de finances pour 2019. En supprimant les conditions liées au nombre minimum de salariés pour en bénéficier, cet avantage à l’installation devient accessible aux pharmaciens adjoints intéressés par la reprise de la pharmacie dans laquelle ils travaillent.

Peu de personnes ont vu l’opportunité que représente l’assouplissement des conditions d’accès au régime de crédit d’impôt pour le rachat d’entreprise par les salariés. Il faut dire que celle-ci est bien cachée dans le flot des articles de la loi de finances pour 2019 ! «   Or, dans l’article   110, il y a une véritable opportunité pour le ou les adjoints qui exercent dans une pharmacie depuis plus de 18 mois et qui seraient tentés de racheter tout ou partie des parts de la société de pharmacie qui les emploie   », relève Joffrey Blondel, directeur de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK