Le Moniteur des pharmacies n° 3260 du 14/02/2019
 

Temps Forts

Ouverture


Le service R&D de Sanofi travaille sur la conception d’une imprimante 3D de médicaments, qui, à terme, permettrait aux pharmacies d’hôpital comme de ville de préparer des doses personnalisées. Cette technologie repose sur un filament qui contient la molécule et un logiciel qui détermine la dose. La vitesse de préparation est d’un comprimé/minute. « Dans certaines pathologies, comme les maladies du système nerveux central et cardiovasculaire, les dosages nécessitent d’être aussi nombreux que précis et une imprimante 3D du médicament apporterait la réponse la mieux adaptée au patient (les dosages et les formes du médicament sont réalisés selon ses besoins), sans surcoût », argumente Jean Alié, ingénieur R&D chez Sanofi. Au-delà du bénéfice client, Sanofi voit aussi dans cette nouvelle approche une économie d’argent, tant sur le stock que sur le temps ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK