Le Moniteur des pharmacies n° 3260 du 14/02/2019
 

Temps Forts

Ouverture


Après les pharmacies de Pessac (Gironde), ce sera au tour de celles de la pointe du Médoc d’expérimenter le dépistage de l’accident vasculaire cérébral à l’aide du mini-ECG en forme de bâton à tenir dans les mains (voir Le Moniteur des pharmacies n° 3244 du 25 octobre 2018). Cette expérimentation, qui devrait débuter en avril prochain, ira encore plus loin puisque l’ECG pourra être immédiatement envoyé à un médecin pour interprétation. Le patient sera alors rapidement informé en retour de la démarche à suivre.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !