Le Moniteur des pharmacies n° 3259 du 07/02/2019
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Comme tous les ans, l’Afipa, l’Association des laboratoires spécialisés dans l’automédication ou plus exactement le selfcare – entendez par là les médicaments, les compléments alimentaires et les dispositifs médicaux – a publié son baromètre du marché (voir p. 30). Et comme tous les ans, on regrette finalement de ne pas être plus surpris. Pas surpris que les ventes de compléments alimentaires et dispositifs médicaux progressent, tant les laboratoires en usent et abusent. Pas étonné d’assister de fait à la lente agonie des médicaments, principe des vases communicants oblige. Rappelons au passage que l’absence de la codéine, devenue pharmacum non grata des rayons conseils depuis juillet 2017, fait tache. « Pour mener un dialogue constructif et responsable avec les autorités de santé », l’Afipa insiste, dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !