Le Moniteur des pharmacies n° 3258 du 01/02/2019
 

INSTALLATION

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Le financement externe des officines se diversifie. En effet, outre les apports des titulaires et le recours au crédit bancaire traditionnel, d’autres montages financiers existent, tels que le capital-risque, les apports en comptes courants d’associés pharmaciens investisseurs, le crédit vendeur et le crédit « booster ». Un éclairage s’impose.

Présent aux côtés des primo-accédants lors de leur installation, le cabinet d’expertise comptable AdequA constate que la multiplicité des modes de financement d’une officine sème parfois le trouble dans les esprits. « Les jeunes professionnels nagent en plein flou sémantique », rapporte Olivier Delétoille, expert-comptable de ce cabinet. C’est particulièrement vrai lorsque l’ensemble des financements mis en place permet d’acquérir une pharmacie à travers une SEL nouvelle ou d’acquérir une SEL via une SPF-PL… Et lorsque l’acquéreur est obligé de mobiliser beaucoup d’apport pour une belle affaire. Dans ces montages, « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK