Le Moniteur des pharmacies n° 3258 du 01/02/2019
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Non moins de 54 000 déclarations ont été effectuées sur le portail de signalement des événements sanitaires indésirables, depuis son ouverture aux professionnels de santé et au public en mars 2017. Il s’agit essentiellement d’événements de pharmacovigilance (60 % des déclarations). C’est une bonne chose, mais les autorités souhaitent aller encore plus loin. Agnès Buzyn a ainsi annoncé que le périmètre du portail serait élargi en 2019 aux maladies à déclaration obligatoire, aux cas groupés d’infection et aux infections survenant dans les établissements médico sociaux. Une campagne de communication sera menée cette année pour développer une culture du signalement et de la sécurité sanitaire. En parallèle, la ministre de la Santé souhaite aller vers une dématérialisation complète des signalements, en simplifiant encore plus le système de déclaration et en améliorant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK