Le Moniteur des pharmacies n° 3257 du 24/01/2019
 

VAP

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


Des forums sur Internet préconisent l’application de Vicks VapoRub ou du Baume Saint-Bernard sur les parties génitales, en vue d’obtenir des sensations de chaleur et un parfum agréable avant une relation sexuelle, ou pour lutter contre la sécheresse vaginale. Une utilisation sur le visage contre la migraine ou l’acné est également suggerée. Or ces produits contiennent des dérivés terpéniques qui peuvent abaisser le seuil épileptogène et entraîner, à doses excessives et prolongées, des accidents neurologiques à type de convulsions. Il est donc important de respecter les précautions d’emploi et les conseils d’utilisation de ces produits. Sources : Prescrire n° 417, juillet 2018 ; CRPV de Rouen.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !