Le Moniteur des pharmacies n° 3257 du 25/01/2019
 

VAP

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


Le dermographisme fait partie des urticaires physiques ou inductibles. Les lésions urticariennes apparaissent lorsque la peau est frottée, grattée ou à la suite d’une pression importante (port d’une ceinture, de bretelles, de sac en bandoulière...). Cela crée des lésions prurigineuses gênantes pour le patient. Le traitement habituel repose sur les anti histaminiques H1 de deuxième génération en commençant à la dose de l'AMM, soit 1 comprimé par jour. Cependant, dans ce type d'urticaire comme dans beaucoup d'autres, cette dose n'est souvent pas efficace. Depuis plusieurs années, des recommandations et des avis d'experts ont été émis afin d’augmenter la posologie jusqu'à 4 comprimés par jour. Une telle posologie permet d'accroître de façon importante l'efficacité antiprurigineuse, sans majoration des effets secondaires. Source : Société française ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK