Le Moniteur des pharmacies n° 3256 du 17/01/2019
 

STÉPHANIE SATGER 

Fréquent chez la femme (5 cas sur 100), le kyste de l’ovaire représente la forme majoritaire des tumeurs touchant cet organe. Le plus souvent bénin, il peut devenir douloureux ou prendre un caractère malin.

De quoi s’agit-il ? Un kyste ovarien est une cavité remplie de liquide (sérosité, sang, mucus…) se développant dans ou sur l’ovaire, dont la taille est supérieure à 30 millimètres. On distingue : – le kyste fonctionnel : bénin et le plus fréquent, il provient de l’évolution inhabituelle d’un follicule en réponse à une hyperstimulation hormonale. Son apparition est favorisée par la prise de contraceptifs microprogestatifs, de traitements inducteurs de l’ovulation, de tamoxifène et par le port de DIU au lévonorgestrel. Son volume varie au cours du cycle menstruel et il disparaît spontanément en 3 mois. – le kyste organique : il est le plus souvent bénin mais peut être malin (dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK