Le Moniteur des pharmacies n° 3256 du 17/01/2019
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 


Le valproate (Dépakine, Dépakote…) est associé à un risque faible, mais significatif, de troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) chez les enfants exposés in utero, selon une étude publiée dans le JAMA Network Open le 4 janvier. Elle confirme ainsi un effet indésirable déjà suggéré par plusieurs études. Cette fois, une équipe danoise a suivi rétrospectivement 913 302 enfants nés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2011. 580 enfants avaient été exposés au valproate au cours de la grossesse. Comparativement aux enfants ayant développé un TDAH mais non exposés au valproate (3,2 %), 8,4 % des enfants exposés ont développé un TDAH. Les auteurs de l’étude concluent que les enfants exposés au valproate avant la naissance présentent un risque accru de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Continuez-vous à ouvrir des DMP ?



MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK