Le Moniteur des pharmacies n° 3256 du 17/01/2019
 

Temps Forts

Ouverture


Un deuxième sartan est dans le collimateur de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) pour cause de taux de NDEA supérieur aux limites acceptables dans certains médicaments. Huit lots d’Irbésartan/hydrochlorothiazide Arrow ont déjà été retirés du marché. L’agence n’exclut pas que d’autres sartans soient à leur tour concernés. Nouvelles tensions en perspective au comptoir...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK