Dans la stratégie du cocooning pour la prévention de la coqueluche, une sage-femme a-t-elle le droit de prescrire le vaccin dTcaPolio au mari de Louise, patiente dont elle suit la grossesse ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3256 du 17/01/2019 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3256 du 17/01/2019
 

VAP

Questions de comptoir

Auteur(s) : ■  ANNE-HÉLÈNE COLLIN 

Oui. Selon l’arrêté du 8 août 2016, les sages-femmes peuvent prescrire à l’entourage de l’enfant ou de la femme enceinte les vaccins contre la rubéole, la rougeole, les oreillons, le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite, la coqueluche, les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, la grippe, les infections invasives à méningocoque C, sous formes monovalentes ou associées. Elles peuvent également administrer les produits de substitution nicotinique.

Source : Légifrance.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !