Le Moniteur des pharmacies n° 3256 du 17/01/2019
 

VAP

Reactions


« Les nouveaux honoraires de médicament spécifique ne s'appliquent que s'il y a dispensation d'une ordonnance. Ce qui est absurde dans le cas de la contraception d'urgence, puisque dans 90 % des cas c'est une « consultation » pharmaceutique sans facturation à l'Assurance maladie. Les seuls cas où l'honoraire va s'appliquer, c'est la délivrance gratuite à une mineure et la dispensation sur une prescription médicale. On est encore loin de la reconnaissance du travail du pharmacien. »

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK