Le Moniteur des pharmacies n° 3254 du 10/01/2019
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a renforcé à la fin de 2018 les informations sur les risques de troubles psychiatriques associés à la prise de rétinoïdes oraux. De rares cas de dépression, d’aggravation de dépression, d’anxiété ou de changements de l’humeur ont été rapportés. Cependant, les données issues de la littérature scientifique sont contradictoires, et aucune augmentation nette du risque de troubles psychiatriques n’a été identifiée chez les patients traités par rétinoïdes oraux, par rapport à des personnes non traitées. Mais on sait que les patients atteints d’affections cutanées sévères présentent un risque plus élevé de troubles psychiatriques. L’Agence demande donc d’informer les patients, notamment en cas d’antécédents de dépression, « qu’ils peuvent présenter des changements ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK