Le Moniteur des pharmacies n° 3252 du 13/12/2018
 

CONTREFAÇON

Temps Forts

Focus

FRANÇOIS POUZAUD ET LAURENT LEFORT 


Des difficultés et pas des moindres persistent pour la mise en œuvre de la sérialisation des médicaments en officine pourtant prévue le 9 février. La « désactivation » du code Datamatrix (identifiant unique) des médicaments, au moment de la dispensation au patient, risque de donner des sueurs froides au comptoir (impossibilité de délivrer un médicament dont l’authenticité n’est pas garantie, annulation par erreur d’un identifiant unique, etc.). Les syndicats y vont donc de leurs propositions respectives pour rendre la mesure la plus fluide possible. La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), qui a décidé de quitter le collège sérialisation du CIP – France MVO, l’organisme chargé de la mise en place de la sérialisation en France –, incite notamment à la mise en place de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avec le Covid-19, allez-vous accorder une prime à vos collaborateurs ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK