Le Moniteur des pharmacies n° 3251 du 10/01/2019
 

VAP

■  YOLANDE GAUTHIER 


Deux méthodes peuvent être envisagées. La première consiste à anticiper le décalage horaire plusieurs jours avant le départ, en avançant ou en retardant d’une heure ou deux le moment de la prise, de façon à retrouver l’horaire de prise habituel lors de l’arrivée à destination. La seconde méthode consiste, dès l’arrivée dans le pays étranger, à avancer la prise de la PrEP de deux heures chaque jour, jusqu’à ce que l’heure habituelle de la prise en France soit atteinte. Dans tous les cas, il est important de maintenir une quantité suffisante de médicament dans l’organisme pour se protéger du VIH. Source : association AIDES.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK