Le Moniteur des pharmacies n° 3242 du 11/10/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Une particule de silicone provenant du manchon de l’aiguille a été détectée dans des implants Ozurdex (Allergan), provoquant un retrait de lots du médicament. Faute d’alternatives thérapeutiques, l’ophtalmologiste qui décide de poursuivre le traitement par Ozurdex doit indiquer sur l’ordonnance la mention « Sans autre alternative thérapeutique » après le nom du produit. Le pharmacien contactera alors directement le laboratoire (cs_france_pharma@allergan.com ou fax : 0805 111 438). Allergan, dans la mesure des stocks disponibles, fournira une unité d’un lot présentant potentiellement ce défaut, mais pour lequel les tests n’ont pas mis en évidence d’unités défectueuses. Les patients seront vigilants face à toute inflammation oculaire persistante ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK