Maviret - Le Moniteur des Pharmacies n° 3242 du 11/10/2018 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3242 du 11/10/2018
 

Expertise

Médicaments à délivrance particulière

Auteur(s) :

ALEXANDRA BLANC, DOCTEUR EN PHARMACIE

Indication : L’association d’antiviraux à action directe, glécaprévir et pibrentasvir , est indiquée chez l’adulte dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C. Dispensation : Prescription hospitalière réservée aux spécialistes en gastro-entérologie et hépatologie, en médecine interne ou en infectiologie.

FACE AU PATIENT

Comment s’administre Maviret ?

La dose recommandée est de 3 comprimés une fois par jour, avec de la nourriture. Les comprimés doivent être avalés entiers. Ne pas les mâcher, les écraser ni les casser avant l’administration.

La durée du traitement varie de 8 à 16 semaines selon le génotype, l’échec à un précédent traitement et la présence ou non d’une cirrhose.

L’utilisation de Maviret n’est pas recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée ni chez les patients préalablement traités par un inhibiteur de la protéase NS3-4A ou un inhibiteur de la polymérase NS5A.

Que faire un cas d’oubli ?

La dose peut être prise dans les 18 heures suivant l’oubli. Au-delà, la dose omise ne doit pas être ingérée.

L’ESSENTIEL DE LA NOTICE

Contre-indications

Insuffisance hépatique sévère.

Interactions médicamenteuses

Le glécaprévir et le pibrentasvir sont des substrats et des inhibiteurs de la P-gp, de la protéine de résistance du cancer du sein (BCRP) et du polypeptide de transport des anions organiques (OATP) 1B1-3. L'administration concomitante de Maviret est susceptible d'augmenter les concentrations plasmatiques des médicaments substrats de la P-gp (comme le dabigatran étexilate ou la digoxine), de la BCRP (comme la rosuvastatine) ou de l’OATP1B1-3 (atorvastatine, lovastatine, pravastatine, rosuvastatine, simvastatine, etc.).

Les inducteurs puissants de la P-gp et du CYP3A (rifampicine, carbamazépine, millepertuis, phénobarbital, phénytoïne et primidone par exemple) sont contre-indiqués en raison du risque de réduction de l’effet thérapeutique de Maviret. La coadministration d’inducteurs modérés (oxcarbazépine, eslicarbazépine, crizotinib) n’est pas recommandée.

L’administration concomitante de Maviret avec des produits contenant de l’éthinylestradiol ou de l’atazanavir est contre-indiquée, en raison du risque d’élévation du taux d’ALAT.

La fonction hépatique pouvant être modifiée lors d’un traitement, une surveillance étroite de l’INR est recommandée. §

FICHE TECHNIQUE

Glécaprévir 100 mg et pibrentasvir 40 mg, remb. SS à 100 %, boîte de 84 comprimés pelliculés, liste I, 14 424,10 €
AMM : 34009 301 087 6 5
Abbvie : 01 45 60 24 74
Les prix sont mentionnés hors honoraires de dispensation.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !