Le Moniteur des pharmacies n° 3242 du 11/10/2018
 

Expertise

Phytothérapie

CHANTAL OLLIER  

Il faut 150 000 fleurs pour faire 1 kg de safran, l’or rouge, l’épice la plus chère du monde. Il a cependant d’autres emplois que culinaires.

PRINCIPAUX CONSTITUANTS Caroténoïdes hydrosolubles, responsables de la couleur du safran : crocines (jusqu’à 2 % du poids sec, mélange d’esters monoglycosylés et diglycosylés de la crocétine, diacide polyénique), traces de lutéine, carotènes. Picrocrocine (3 à 13 %) : glucoside terpénique qui donne au safran son goût amer. Huile essentielle (0,4 à 1,3 %) : safranal (majoritaire, aldéhyde à l’origine de l’odeur du safran et qui se forme lors du séchage des stigmates à partir de la picrocrocine), α et β-pinène, isophorone. Autres : flavonoïdes, amidon (13 %), huile grasse. MÉCANISME D’ACTION Par son goût amer et aromatique, le safran facilite la digestion. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK