Le Moniteur des pharmacies n° 3242 du 11/10/2018
 

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Une hausse de 33 % des ruptures de stock et des tensions d’approvisionnement. Elles ont atteint le chiffre de 538 en 2017, apprend-on dans le rapport d’activité de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Un rapport d’activité ? Un guide des records plutôt. Le niveau de 2017 en la matière est largement plus élevé que la tendance observée entre 2013 et 2016, où ces signalements ont oscillé entre 391 (2015) et 438 (2014). Mais les compteurs n’ont pas été pulvérisés que dans ce domaine. En matière de surveillance des médicaments aussi. 82 077 signaux ont été enregistrés par les centres régionaux de pharmacovigilance. Merci Lévothyrox. Affaire oblige, les signalements ont bondi de 47 % par rapport à 2016 avec notamment une multiplication par plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK