Le Moniteur des pharmacies n° 3242 du 11/10/2018
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Une revue des données sur l’acétazolamide (Diamox et Défiltran) montre que la molécule est tératogène chez plusieurs espèces animales. Chez l’homme, des cas de malformations et de toxicité pour le fœtus exposé pendant la grossesse ont été rapportés : malformations affectant le système oculaire, la face et le squelette, anomalies métaboliques, anomalies du volume amniotique, retards de croissance chez le nouveau-né. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a par conséquent modifié l’utilisation de la molécule chez la femme enceinte. La crème Défiltran, utilisée dans le traitement local d’appoint des œdèmes post-traumatiques ou postopératoires, est dorénavant contre-indiquée tout au long de la grossesse. Quant à la spécialité Diamox en comprimé sécable ou en poudre pour préparation injectable, utilisée dans le traitement du glaucome, de certaines alcaloses métaboliques ou du mal ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Souhaitez-vous vacciner contre la grippe quand l’expérimentation sera généralisée ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK