Le Moniteur des pharmacies n° 3233 du 05/07/2018
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Ce sera sans sucre, mais avec une note quand même salée. L’Assurance maladie a la ferme intention d’économiser 2 milliards d’euros en 2019, ainsi que le laisse entendre son rapport annuel « Charges et produits ». Pas très compliqué dès lors de deviner sur quoi portera l’effort le plus important. Ainsi, l’Assurance maladie pointe-t-elle du doigt la tendance qu’ont les prescripteurs à privilégier les innovations médicamenteuses – elles sont plus coûteuses -, cédant par là même aux sirènes du marketing des laboratoires (ce n’est pas dit comme cela dans le rapport, mais pas loin). Elle jette également son dévolu sur les prescriptions non pertinentes d’antidiabétiques de la classe des analogues du GLP-1 et sur la montée en puissance de ceux de la DPP-4. Quelque 60 millions d’euros d’économies sont envisagés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK