Le Moniteur des pharmacies n° 3233 du 05/07/2018
 

FINANCEMENT

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD 

Aujourd’hui, 9 pharmacies sur 10 s’acquièrent à travers une société d’exercice libéral (SEL). Cependant, l’achat de parts peut aussi se réaliser par le biais d’une SPF-PL.

Dans un financement « classique », la SEL reçoit les apports des associés et emprunte afin de couvrir le coût global de l’acquisition du fonds de commerce et les frais (droits d’enregistrement, frais d’actes et intermédiaires). La banque prête à la SEL et se garantit d’abord sur le fonds acquis. La SPF-PL (société de participations financières de professions libérales) perçoit, elle, les apports des associés et emprunte le reste destiné à l’achat de la SEL cible. S’il s’agit d’une Selas (société d'exercice libéral par actions simplifiée), les droits d’enregistrement sont quasi inexistants. En matière de financement des SPF-PL et des SEL, on peut noter trois grandes différences. S’agissant d’un rachat de société, l’approche de sa valorisation est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK