Le Moniteur des pharmacies n° 3233 du 05/07/2018
 

COURRIER

Vous avez la parole

Vous avez la parole

■   TRUNG DAO HUYNH, TITULAIRE À BORDEAUX (GIRONDE) 


Régulièrement, je vois paraître des articles critiquant les petites officines (CA < 1 million d’euros) : non rentables, à risque, marges réduites, risque de faillite, etc. Ces articles émanent la plupart du temps d’agences et de groupements financiers. Pour ma part, je tiens une petite officine à Bordeaux, dont le CA se situe entre 500 000 et 600 000 euros avec des horaires assez réduits (j’ai 67 ans). Mon bilan est très appréciable : excédant brut d’exploitation de 20 %, marge de 32 %. Je n’ai pas à me plaindre, je dégage environ 80 000 euros par an. Dans mon officine, les clients sont contents car ils reçoivent de bons conseils et des explications précises pour leur traitement. Pour les vacances, je fais les ponts quand cela ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK