Le Moniteur des pharmacies n° 3232 du 30/06/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


L’acide borique est traditionnellement utilisé en médecine pour ses propriétés antiseptiques. C’est une matière première classée CMR (substance cancérogène, mutagène, toxique pour la reproduction). Au vu de sa dangerosité et de l’existence d’autres alternatives, l’Agence nationale de sécurité du médicament n’envisage l’emploi de l’acide borique que dans des situations thérapeutiques ciblées et limitées. Il est recommandé que cette matière première, quel qu’en soit le conditionnement, ne soit délivrée que sous forme d’une préparation magistrale intégrant la substance ou sur prescription médicale pour un usage thérapeutique. C’est d’ailleurs ce qui va figurer sur l’étiquetage des conditionnements des sachets commercialisés par la Cooper. Pour mémoire, la réalisation de préparations contenant de l’acide borique est conditionnée à l’obtention par le pharmacien d’une autorisation de l’ARS. L’acide borique en poudre délivré pour une utilisation ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK