Le Moniteur des pharmacies n° 3232 du 30/06/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Les étudiants de la faculté de médecine de Montpellier (Hérault) vont pouvoir s’entraîner aux procédures de dissection sur des cadavres virtuels en 3D, afin d’atteindre un niveau acceptable avant d’opérer sur de vrais corps. La société Artec a capturé toutes les étapes d’une vraie dissection et les a modélisées pour obtenir une géométrie et des textures de tissus aussi proches que possible de la réalité. Le premier test d’utilisation est prévu pour le quatrième trimestre 2018.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK