Le Moniteur des pharmacies n° 3230 du 16/06/2018
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Les personnes atteintes de maladie de Lyme ont un plus grand risque de développer certains cancers. Telle est la conclusion d’une étude danoise récemment publiée dans le British Medical Journal. Elle a été menée sur quelque 2 000 patients diagnostiqués pour une maladie de Lyme entre 1985 et 2016, comparés à 20 000 cas contrôles. Les personnes infectées par la bactérie Borrelia ont un risque multiplié par 3 de cancer hématologique et un risque multiplié par 1,5 de cancer de la peau non mélanome. Pour le second type de cancer, le lien avec des activités extérieures exposant à la fois aux tiques et aux rayons UV semble évident. Pour les cancers hématologiques, les chercheurs émettent l’hypothèse que « certains patients présenteraient des signes non détectés de malignité hématologique qui auraient ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK