Le Moniteur des pharmacies n° 3230 du 16/06/2018
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


A partir de la fin du mois de juin, tous les médicaments à base de valproate de sodium et dérivés (Dépakine, Dépakote, Dépamide, Micropakine et génériques) seront contre-indiqués chez les femmes enceintes, les filles, les adolescentes et les femmes en âge de procréer, sauf circonstances exceptionnelles d’inefficacité ou d’intolérance aux alternatives. Et ce, non seulement dans les troubles bipolaires (contre-indication effective en France depuis juillet 2017), mais aussi dans l’épilepsie. Ainsi en a décidé la Commission européenne, qui entérine donc les mesures de réduction des risques mises en place par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) depuis 2015. Si le valproate est la seule option thérapeutique possible, les grossesses doivent absolument être évitées. Chez les femmes en âge de procréer, toutes les conditions du Plan de prévention de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK