Le Moniteur des pharmacies n° 3230 du 16/06/2018
 

ANNE DROUADAINE  

Chikungunya signifie en langue Makondée, en Afrique australe, « qui marche courbé en avant », évoquant la posture des malades souffrant d’intenses douleurs articulaires. En 2017, un foyer de 17 cas autochtones a été enregistré dans le Var.

De quoi s’agit-il ? L’infection est due au virus du chikungunya transmis par piqûres de moustique (genre Aedes dont Aedes aegypti et Aedes albopictus : moustique tigre). Aedes albopictus est présent en France métropolitaine (surtout la moitié sud) et Aedes aegypti dans les départements ultramarins (Antilles, Guyane), la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. A l’occasion d’une piqûre, le moustique se contamine par le sang de la personne infectée. Le virus est réinjecté lors d’une nouvelle piqûre. Le malade peut contaminer un moustique deux jours avant et une semaine après la date d’apparition des symptômes. Quels sont les symptômes ? Après un délai d’incubation de 2 à 7 jours (maximum ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK