Le Moniteur des pharmacies n° 3228 du 02/06/2018
 

Edito

Edito

PAR LAURENT LEFORT,

RÉDACTEUR EN CHEF


Pourquoi, malgré des prévisions sur l’emploi dans la branche loin d’être mauvaises et un contexte économique et démographique favorable jusqu’en 2025, titulaires et adjoints affichent-ils un pessimisme latent, ainsi que le décrit l’Observatoire prospectif des métiers et qualifications dans les entreprises libérales (OMPL) ? La faute à une fragilisation des ressources issues de la vente des médicaments bien sûr, à un retard à l’allumage dans la mise en place des nouvelles missions aussi et (surtout ?) à la crainte de l’ouverture du monopole et du capital. Reste alors à définir la stratégie la mieux adaptée. Certains adopteront une position défensive en diversifiant leurs activités vers les conseils de prévention et les actions de dépistage par exemple, mais sans aller jusqu’aux soins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK