Le Moniteur des pharmacies n° 3228 du 02/06/2018
 

Expertise

Formation

La grossesse et l’accouchement peuvent être à l’origine d’incontinence urinaire dans 20 à 30 % des cas et d’incontinence anale dans 1 à 5 % des cas. Seulement un tiers des patientes récupèrent spontanément dans les 12 à 18 mois après l’accouchement. La rééducation périnéale est le traitement de première intention des troubles de la continence.

Qu’est-ce que la rééducation périnéale ? Au cours de la grossesse et pendant l’accouchement, le périnée est soumis à des pressions importantes. La perte de tonicité expose à un risque d’incontinence urinaire ou anale et de prolapsus. Par ailleurs, des douleurs périnéales à type de dyspareunies (douleurs lors des rapports sexuels) peuvent survenir, dues à des anomalies de la cicatrisation de déchirures ou d’épisiotomie. Le but de la rééducation consiste à restaurer la fonction normale du périnée. Quelles sont les patientes concernées ? La détection d’anomalies de fonctionnement du périnée est réalisée au cours de la consultation postnatale, 6 à 8 semaines après l’accouchement, qui comprend ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK