Le Moniteur des pharmacies n° 3228 du 02/06/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  YOLANDE GAUTHIER 


La peau d’un enfant atopique est en effet plus perméable et plus sèche, et les parents craignent de la dessécher davantage avec une eau calcaire. En outre, l’eau calcaire rend les produits de toilette moins moussants. Les parents ont alors tendance à en utiliser plus, ce qui majore le risque de dessécher la peau si les produits sont trop détergents. La toilette d’un enfant atopique doit être aussi régulière que celle d’un enfant à peau normale, mais elle doit se faire avec des gels lavants spécifiques. La température du bain ne devrait pas excéder 35 °C, car la chaleur au-delà de 37 °C favorise les démangeaisons. Bien rincer et, après le bain, sécher la peau en la tapotant sans frotter. Source : ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK