Le Moniteur des pharmacies n° 3228 du 02/06/2018
 

ORGANISATION DES SOINS

Temps Forts

Enjeux

PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Le rapport de Thomas Mesnier, député LREM de Charente, remis à la ministre de la Santé le 22 mai, propose une refonte de l’organisation des soins de proximité en France, notamment pour libérer du temps médical. Bonne nouvelle ! Le pharmacien en devient le pivot. Dans certaines situations.

Enfin un rapport où, pour une fois, l’officine n’est pas oubliée ! », se félicite Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Il fait, bien évidemment, allusion au rapport de Thomas Mesnier, médecin urgentiste, député LREM de Charente, remis le 22 mai dernier à Agnès Buzyn, ministre de la Santé. Dans son rapport « Assurer le premier accès aux soins », parmi ses dix-neuf propositions sur les soins non programmés (SNP), l’une va particulièrement dans le sens souhaité par la profession quant à son rôle dans les soins de premier recours. Ainsi, pour libérer du temps médical en renforçant la coopération ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK