Le Moniteur des pharmacies n° 3228 du 02/06/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Pour la troisième année, la CNAM a engagé un programme national de contrôles a posteriori ciblés sur les infirmiers, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, transporteurs sanitaires et taxis, portant sur 500 000 décomptes, contre 435 000 en 2016. Le montant des indus notifiés est d’environ 13 M€ (8,5 M€ en 2016). Les indus notifiés, rapportés au montant des factures contrôlées, sont les plus élevés pour les infirmiers (12 %), les transporteurs sanitaires (11 %) et les taxis (9 %). Ils sont très faibles pour les pharmaciens (2 %). Le taux de recouvrement au terme du délai de deux mois laissé aux professionnels pour s’acquitter des sommes réclamées s’établit à 70 %, fait remarquer la Cour des comptes.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK