Le Moniteur des pharmacies n° 3227 du 26/05/2018
 

ACCOMPAGNEMENT DES PATIENTS

Temps Forts

Enjeux

PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Les pharmaciens sont désormais confrontés à un double challenge : relancer les entretiens pharmaceutiques sous leur nouvelle formule et s’approprier les bilans de médication. Ayant le vent en poupe, les bilans ne doivent pas se développer au détriment des entretiens. D’autant que l’un et l’autre sont complémentaires.

A l’évidence, les pharmaciens portent un vif intérêt aux bilans de médication, dépassant les préjugés qui leur sont associés, à savoir des effets contraires aux intérêts économiques des officines en diminuant le nombre de médicaments prescrits. « Les pharmaciens ne font pas six ans d’études pour pousser des boîtes, les nouvelles missions représentent l’avenir du métier de pharmacien car leurs objectifs correspondent aux besoins des patients et aux attentes des pouvoirs publics. Les officines doivent donc s’organiser pour relever le défi de cette évolution qui est à la fois un levier de croissance économique et un facteur de meilleure prise en charge des patients », explique ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK