Le Moniteur des pharmacies n° 3226 du 19/05/2018
 

COURRIER

Vous avez la parole

Vous avez la parole

■  JEAN-PATRICE FOLCO, TITULAIRE À FONTAINE (ISÈRE) 


Messieurs les présidents, Vous jugez notre mode de rémunération réformé alors que seuls les équilibres existants depuis 1999 entre part forfaitaire et marge commerciale ont été modifiés avec les avenants. Ainsi le bilan économique de la crise sanitaire du Levothyrox n’a pas été effectué alors que les nouvelles spécialités dispensées en conditionnement trimestriel avec 1 euro d’honoraire ont engendré une perte effective de 3 millions d’euros au 1er trimestre 2018. La commercialisation annoncée de conditionnements trimestriels pour l’ensemble des spécialités de lévothyroxine avec un honoraire mensuel n’a suscité aucune réaction de votre part. Or, avec 3 millions de patients le nombre d’unités dispensées va passer de 36 millions à 12 millions, soit une perte prévisible ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK