Le Moniteur des pharmacies n° 3225 du 12/05/2018
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Les décès non naturels (suicide, blessure involontaire, iatrogénie) sont plus fréquents chez les épileptiques que chez les non-épileptiques. Une étude britannique portant sur plus de 40 600 sujets, publiée dans JAMA Neurology, montre que les patients atteints d’épilepsie ont un risque 5 fois plus élevé d’intoxication médicamenteuse accidentelle. Les médicaments les plus souvent mis en cause sont les opioïdes (56,5 %) et les psychotropes (32,3 %), les traitements antiépileptiques n’étant incriminés que dans 9,7 % des cas. Les auteurs notent par ailleurs un risque de suicide par intoxication médicamenteuse multiplié par 3 chez les patients épileptiques. Ils recommandent donc un suivi médical adapté à ce type de patients, prenant en compte la pertinence et la toxicité des médicaments prescrits pour des comorbidités.§

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK