Le Moniteur des pharmacies n° 3225 du 12/05/2018
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Trouveriez-vous un intérêt à ce que votre groupement soit racheté par un grossiste ?

NON, MAIS… Bernard Seillier, Agon-Coutainville (Manche) Il y a des groupements qui veulent devenir des grossistes et des répartiteurs qui veulent devenir des groupements en les absorbant, mais au fond, ces deux types de structure ont la même identité. Les groupements n’auraient jamais existé si les grossistes avaient su dès l’origine faire preuve de dynamisme et mettre en place des services innovants pour les pharmaciens d’officine. Aujourd’hui, je ne vois pas l’intérêt de ce genre de rachat par les grossistes dont l’histoire montre que, pour certains d’entre eux, l’acquisition de sociétés prestataires de service (en MAD, en informatique…) n’a pas été une réussite. Avec ces rachats successifs, les structures deviennent pachydermiques et se sclérosent, alors ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK