Le Moniteur des pharmacies n° 3225 du 12/05/2018
 

MANAGEMENT

Stratégies

Equipe

CHLOÉ DEVIS 

La liberté d’expression des salariés, vecteur d’autonomie et d’amélioration des pratiques au sein de l’officine ? Oui, si les conditions d’une critique constructive sont réunies. Points de vue croisés.

L’air du temps est à la contestation : « Le modèle hiérarchique vole en éclats, les salariés peuvent désormais noter leur patron, de la même façon qu’ils manifestent leur insatisfaction en tant que consommateurs sur les réseaux sociaux », constate Jean-Bernard Gouteix, dirigeant du cabinet Pilotis. Difficile, pour les entreprises, d’être sourd à ces aspirations à une meilleure prise en compte des points de vue de leurs collaborateurs. « Être en prise directe avec son équipe est essentiel pour un manager, renchérit Frédéric Adida, coach et fondateur d’Assaté. Opter pour l’attitude inverse, c’est se limiter à avoir des exécutants peu engagés au quotidien. Pire, le manager risque d’aller seul dans le mur sans que personne ne s’autorise à lui dire. » Et d’ajouter « qu’ouvrir un espace à la critique ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK