Le Moniteur des pharmacies n° 3224 du 05/05/2018
 

Vous avez la parole

■  YOLANDE GAUTHIER 


Il arrive parfois que le granulome qui se forme en réponse à une vaccination contenant un sel d’aluminium se résorbe très lentement, voire pas du tout. Ces cellules inflammatoires persistantes peuvent être réactivées, par exemple lors d’une inflammation virale. Une telle réaction est ennuyeuse mais pas dangereuse. Ce n’est en aucun cas une « allergie » à l’aluminium, et d’autres vaccins peuvent être administrés sans que la réaction ne se reproduise pour autant. Source : Infovac.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK