Le Moniteur des pharmacies n° 3223 du 28/04/2018
 

Vous avez la parole

Questions de comptoir

■  DELPHINE GUILLOUX 


Les mycoses de la muqueuse buccale sont en grande majorité dues à la levure Candida albicans. Elles sont fréquemment rencontrées chez les nouveau-nés, les personnes âgées et les sujets immunodéprimés. Les principaux facteurs déclenchants sont une exposition préalable à certains médicaments (antibiotiques, corticoïdes…), une hyposialie ou une asialie (liée à l’âge ou consécutive à la prise de neuroleptiques, à une radiothérapie…), une altération du système immunitaire (diabète, VIH…) et le port de dentier. On distingue principalement le muguet buccal – qui atteint à la fois la langue (glossite) et la cavité buccale (stomatite) –, et la perlèche qui touche les commissures des lèvres. Les deux peuvent être associés. La muqueuse est rouge et œdématiée, avec l’apparition d’un enduit blanchâtre. Les candidoses oropharyngées se manifestent généralement par une douleur à l’origine ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK