Le Moniteur des pharmacies n° 3223 du 28/04/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Le Comité scientifique spécialisé temporaire de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament), chargé de l’évaluation du rapport bénéfice/risque du baclofène dans le traitement de l’alcoolodépendance, a rendu son avis : négatif. L’efficacité du baclofène a été jugée cliniquement insuffisante, au regard des risques de développer des événements indésirables graves, en particulier à des doses élevées. L’ANSM prévoit néanmoins une audition des sociétés savantes et des associations de patients concernées les 3 et 4 juillet 2018, de manière à obtenir un éclairage plus global.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !