Le Moniteur des pharmacies n° 3223 du 28/04/2018
 

CONFIDENTIALITÉ

Stratégies

L’équipe

CHLOÉ DEVIS 

Avec la dématérialisation croissante de l’information, les obligations réglementaires en matière de protection des données personnelles se renforcent. Les pharmaciens doivent eux aussi y répondre par une organisation adaptée.

1Les papiers, tu ne laisseras pas traîner « Sur les ordonnances comme sur les tickets de dû figurent un nom associé à un médicament : ce sont des données de santé », rappelle Sandrine Herrgott, dirigeante de Callias. Pour ne pas rendre celles-ci accessibles à des personnes non habilitées, pas question donc, ni de les garder dans un classeur, ni de les jeter à la poubelle. La solution : investir dans un broyeur. « Soit l’équipement est accessible et peut être directement utilisé par les collaborateurs, soit une bannette dénommée “pour destruction données de santé” est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK