Le Moniteur des pharmacies n° 3222 du 21/04/2018
 

Temps Forts

Ouverture


Des manifestations neurologiques graves peuvent survenir avec des posologies non adaptées de céfépime (Axepim et génériques) chez le sujet insuffisant rénal. Des cas de neurotoxicité (encéphalopathie, myoclonies, convulsions…) ont été rapportés chez des patients insuffisants rénaux recevant des posologies supérieures à celles recommandées, en particulier chez le sujet âgé. La vigilance lors de la dispensation est donc recommandée avec adaptation de la posologie en cas d’insuffisance rénale (clairance de la créatinine < 50 ml/min). Une surveillance de la fonction rénale est également recommandée en cas d’association à des médicaments néphrotoxiques (aminosides, diurétiques…).

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK